Une étape importante : La Fac de Vaux a 50 ans

 

 


flte1 flte2

 flte3

 

Le Colloque de fin d’année de la Faculté Libre de Théologie Évangélique (FLTE) a eu lieu les 3 et 4 juin 2016, mais cette année était particulière puisqu’il s’est inscrit dans le programme des manifestations du cinquantenaire de la FLTE.

50 ans d’enseignement, c’est une étape marquante !

 

Ayant pour thème « Évangéliques en débat : mutation des identités et évolutions théologiques », le Colloque a été l’occasion de faire le point :

   – d’une part sur ces grandes mutations, notamment en Amérique du Nord, sur le continent africain, au Moyen-Orient et en Europe francophone ;

  – d’autre part sur certaines des principales évolutions qui ont marqué les différentes disciplines théologiques chez les évangéliques en Nouveau Testament, théologie systématique, théologie pratique et spiritualité.

 

Les festivités du cinquantenaire se sont déroulées devant un public nombreux qui a pu prendre place dehors malgré un temps mitigé, mais sans pluie !

Le doyen de la FLTE, Jacques Buchhold a présenté le parcours du cinquantenaire avant de donner la parole au Maire de Vaux-sur-Seine, non sans avoir souligné auparavant que la FLTE, couramment nommée Fac de Vaux, fait rayonner le nom de la ville dans le monde entier ! Sur le site et dans les différentes salles, on pouvait retrouver 50 ans d’histoire en photos, dépliants d’informations, mais aussi découvrir les cours comme si vous y étiez (en vidéo), le e-learning, les projets de réhabilitation et d’agrandissement, ou encore visiter la bibliothèque, le Foyer, les stands de librairies et l’exposition artistique de J.R. Sassandra.

 

En fin d’après-midi, une cérémonie de reconnaissance avec des témoignages d’anciens étudiants, de M. Henri Blocher (un des premiers professeurs), une prédication d’Alain Nisus, la remise des diplômes aux étudiants sortants et enfin les perspectives d’avenir, a apporté sa part de réjouissances et d’émotions.

 

Cette belle journée s’est terminée par un apéritif dînatoire bien garni favorisant des échanges fraternels sympathiques avec la vue du terrain, les bancs les pieds dans l’eau et les arbres disparaissant dans la crue de la Seine !

 

FL